Découvrez la nouvelle circulaire sur les niveaux de tolérance des nutriments dans les compléments alimentaires
21 April, 2022 by
Découvrez la nouvelle circulaire sur les niveaux de tolérance des nutriments dans les compléments alimentaires
WAGRALIM, MALINGREAU Catherine


L'AFSCA a publié une nouvelle circulaire (PCCB/S3/1094980) sur les valeurs de tolérance pour les teneurs étiquetées en vitamines et minéraux dans les compléments alimentaires, le 9 février dernier. Wagralim s'est penchée sur celle-ci.

En quoi consistent les valeurs de tolérance ?

Les valeurs de tolérance sont les différences acceptables entre la teneur en nutriment (vitamine ou minéral) telle que mentionnée sur l'étiquette et la teneur mesurée lors des contrôles réalisés sur base de la réglementation relative aux compléments alimentaires.

La quantité réelle d’un nutriment présent dans une denrée peut varier par rapport à la valeur déclarée sur l’étiquette en raison de facteurs tels que la source des valeurs (issues de la littérature et calculées de manière théorique et non sur la base d’une analyse), la précision de l’analyse, la variation des matières premières, les effets du traitement, la stabilité du nutriment, ainsi que les conditions et la durée de stockage.

Toutefois, l’absorption de vitamines et de minéraux en quantités excessives peut avoir des effets néfastes sur la santé et il est donc nécessaire de fixer des quantités maximales pour ces substances lorsqu’elles sont ajoutées à des aliments/compléments alimentaires.

Lors de la production et de l'étiquetage de compléments alimentaires contenant des nutriments, les opérateurs doivent prendre en considération les valeurs de tolérance pour ces nutriments. La présente circulaire s'applique exclusivement aux compléments alimentaires et non pas aux autres denrées alimentaires comme les denrées alimentaires destinées à une alimentation particulière.

Quand s'appliquent-elles ?

Ces tolérances s’appliquent donc lorsque des allégations nutritionnelles sont utilisées, par exemple pour les allégations telles que "source de" et "riche en" sont utilisées.

Afin que le consommateur ne soit pas induit en erreur, la réglementation fixe pour les compléments alimentaires des valeurs de tolérance maximales, c’est-à-dire des différences maximales acceptables entre la teneur en nutriment telle que mentionnée sur l'étiquette et la teneur mesurée lors des contrôles.

Le document est disponible sur le site de l’AFSCA ICI

Envie d'en savoir plus en matière de réglementation ?

Notre équipe Keyfood est disponible pour répondre à toutes vos questions et vous apportez son soutien pour toute demande spécifique, n'hésitez pas à contacter catherine.malingreau@wagralim.be