4 ans de recherche pour le projet Fertiwalim
22 mai, 2021 par
4 ans de recherche pour le projet Fertiwalim
WAGRALIM, BOUREZ Sophie


Le projet Fertiwalim, labellisé en 2016, s’est clôturé en décembre 2020, l’occasion pour Wagralim de faire le bilan. Ce projet, soutenu par le Pôle, est porté par Inovéo, en collaboration avec Dumoulin, le CRA-W et l’UCLouvain. Il s’est intéressé à la fertilité des deux races bovines prédominantes en Région wallonne, à savoir le Blanc Bleu belge (BBB), et la Holstein.

Pistes développées et avancées

Pour répondre à la demande des éleveurs, l’objectif du projet consistait à améliorer la fertilité des bovins wallons, via le développement d’aliments spécifiques aux races étudiées, mais aussi via la technologie de production d’un centre d’insémination.

Dans ce cadre, 2 pistes ont été étudiées : la mise en place d’une nouvelle gamme d’aliments commercialisés par Dumoulin, adaptés aux reproducteurs et à haute valeur ajoutée, et l’amélioration de la fertilité des taureaux associée à une meilleure compétitivité technologique d’Inovéo.

Après plus de 4 ans de projet, les résultats de Fertiwalim permettront à Dumoulin de lancer une nouvelle gamme de produits fertilité : un noyau fertilité pour les taureaux reproducteurs (race BBB), un aliment pour la préparation au vêlage des vaches laitières et un aliment de début de lactation pour les vaches laitières. Ces nouveaux produits seront donc mieux adaptés aux besoins spécifiques liés à la réussite de la reproduction en élevage bovin.

Une autre avancée du projet Fertiwalim est l’utilisation du spectre moyen infrarouge (MIR) pour la caractérisation de la qualité de la semence d’un taureau, depuis les valeurs de référence laboratoire jusqu’à la fertilité terrain. Pour cette partie de résultat, un brevet a été déposé par Inovéo en Belgique et à l’international. Des travaux se poursuivent actuellement afin d’implémenter les résultats du projet directement au niveau de la routine du laboratoire d’Inovéo. Le but étant de disposer en direct, sur la ligne de production des paillettes, de l’information prédite, dont la fertilité terrain. Cette technologie permettra donc à Inovéo de se démarquer davantage via la qualité des produits qu’elle propose.

Ces différentes valorisations industrielles ont été renforcées par trois articles scientifiques actuellement en cours de rédaction.

Emilie Henrotte de la société Inovéo l’affirme : “ La collaboration entre les différents partenaires wallons est rendue possible grâce au soutien de la Région Wallonne. Le succès de cette collaboration a permis de renforcer ce savoir-faire wallon déjà bien établi. Dans ces projets, les entreprises sont réellement au centre des recherches, avec dans le cadre de Fertiwalim, 74% du budget alloué aux deux entreprises participantes, ce qui est un réel avantage. Le cofinancement est très intéressant, et rend donc possible la réalisation des travaux de recherche d’envergure que les entreprises ne pourraient pas envisager seules. Wagralim est un vrai support d’aide au montage du projet, il accompagne et évalue pas à pas les partenaires depuis la naissance de l’idée du projet, jusqu’à la concrétisation des livrables.”

Besoin d’experts pour vous aider à monter votre projet d’innovation ?

Vous aussi, vous êtes intéressé(e) par des projets collaboratifs de recherche ? Vous prévoyez un investissement à effet multiplicateur conséquent en Région wallonne pour d’autres acteurs de l’écosystème de votre entreprise ?

Les projets de pôle sont faits pour vous !

Ne tardez pas à contacter sophie.bourez@wagralim.be ou pascale.hertsens@wagralim.be qui vous informeront sur les étapes clé à suivre.

 

 

dans R&D