La nouvelle désignation d’étiquetage « glycosides de stéviol issu de la stévia (E960a) » aidera les consommateurs à mieux comprendre l’origine végétale de l'ingrédient
19 novembre, 2021 par
La nouvelle désignation d’étiquetage « glycosides de stéviol issu de la stévia (E960a) » aidera les consommateurs à mieux comprendre l’origine végétale de l'ingrédient
WAGRALIM, MALINGREAU Catherine


Vous êtes nombreux à utiliser la stevia comme édulcorant d’origine naturelle dans vos formulations alimentaires (boissons, chocolats, confiseries, crèmes glacées, etc) 

Actuellement, l’intérêt des consommateurs pour la stévia continue de croître car ceux-ci cherchent à réduire les graisses, le sucre et les calories. Ceci amène donc les marques à adapter les formulations pour répondre à ces tendances. 


Des nouvelles directives s’imposent 

Les glycosides de stéviol sont les composants au goût sucré dans les feuilles de la plante de stévia. La feuille contient au moins dix glycosides de stéviol uniques. 

Pour ces édulcorants, de nouvelles directives d’étiquetage de la Commission européenne ont été publiées récemment. Les glycosides de stéviol (E 960) ont été renommés « glycosides de stéviol issu de la stévia (E 960a) ». 

En effet, la Commission a publié le règlement (UE) 2021/1156 modifiant l’annexe II du règlement (CE) no 1333/2008 du Parlement européen et du Conseil et l’annexe du règlement (UE) no 231/2012 de la Commission en ce qui concerne les glycosides de stéviol (E 960) et le rébaudioside M, produit par modification enzymatique des glycosides de stéviol issus de Stevia. 

Cette modification fait suite à une demande formulée en 2018 pour une modification des spécifications de l’additif E 960 pour y inclure une nouvelle méthode de production de rébaudioside M, présent à un faible pourcentage dans les feuilles de Stévia par voie enzymatique.  

La Commission avait sollicité l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) afin de rendre un avis sur cette modification de spécification. L’EFSA a conclu que la modification ne pose pas de problème de sécurité alimentaire.  


Les conséquences pour le secteur agroalimentaire 

La nouvelle désignation d’étiquetage « glycosides de stéviol de Stevia (E960a) » a pour objectif d’aider les consommateurs à mieux comprendre l’origine végétale de l’ingrédient

Ainsi, le nouvel additif « Glycosides de stéviol obtenus par voie enzymatique » sera numéroté selon le système international de numérotation des additifs sous le repère « E 960c ».  

Pour ce qui est de l’additif « E 960 Glycosides de stéviol », il est à présent remplacé par « Glycosides de stéviol issus de Stevia », il sera numéroté « E 960a ». 

Enfin, les denrées alimentaires contenant l’additif « E 960 Glycosides de stéviol » déjà étiquetées ou mises sur le marché jusqu’à 18 mois après l’entrée en vigueur de ce règlement, pourront être commercialisées jusqu’à écoulement des stocks.  


Wagralim vous aide en matière de réglementation  

Wagralim reste à votre écoute qu’il s’agisse d’une question ponctuelle ou d’une demande plus large en matière de réglementation. Nous apporterons un premier conseil ou relayerons votre demande aux experts de notre réseau.

Contactez sans hésiter catherine.malingreau@wagralim.be 

Source 

Règlement (UE) 2021/1156 


 

dans R&D