Découvrez le nouveau luminaire horticole développé par le projet de pôle VeLiRe !
29 April, 2021 by
Découvrez le nouveau luminaire horticole développé par le projet de pôle VeLiRe !
WAGRALIM, BOUREZ Sophie


Le projet VeLiRe a démarré en octobre 2015 avec pour objectif de développer un luminaire horticole à base de LED. Ceux-ci sont étudiés pour améliorer la productivité et la qualité de la production à laquelle ils sont destinés. Pour ce faire, le projet a réuni 2 partenaires industriels : les sociétés GDTech et Araponics ainsi que des partenaires académiques de l’Université de Gembloux et de l’Université de Liège.

Zoom sur l’avancée du projet

Après plus de 4 ans de recherche, le projet VeLiRe a atteint ses objectifs et a lancé la commercialisation d'un luminaire horticole unique sur le marché. Ce luminaire a la capacité de moduler le spectre de lumière sur 16 canaux, en courant continu ou en PWM dans une gamme de fréquence étendue et sélectionnable par l’utilisateur. De plus, une interface de contrôle a été développée et est disponible à partir de n'importe quel ordinateur.

 

Ce luminaire est disponible sous 2 versions : la version pour la recherche scientifique et la version pour la production horticole (la capacité de modulation du spectre et la puissance sont différentes). Pour cette phase de commercialisation, la marque Lumiatec a été créée par le Consortium et de nouveaux emplois ont été générés.

 

Lancement du projet APIC

Au-delà de la commercialisation, les résultats de la recherche du projet VeLiRe sont initiateurs d’un nouveau projet labellisé en 2020 : le projet APIC.  En effet, une partie de ce dernier consiste à exploiter les capacités du luminaire VeLiRe pour développer une nouvelle méthode d'éclairage permettant le découplage des fonctions régulatrices et énergétiques de la lumière.

 

Julien Reuland, de la société GDTech et coordinateur du projet VeLiRe, nous parle de leur première expérience dans un projet R&D collaboratif : " Participer à ce projet nous a permis de rencontrer de nouveaux partenaires, de développer de nouvelles compétences mais aussi un nouveau core business au sein de la société. Le partage des compétences a été essentiel pour la bonne réussite du projet. En effet, GDTech ne disposait pas des compétences en électronique, en biologie végétale et en infrastructures pour l’horticulture. L’excellente collaboration entre les partenaires et l’engouement autour du domaine des plants factories nous a poussé à entreprendre le projet APIC qui vise le développement d’enceintes automatisées de phénotypage, un projet de recherche novateur et porteur de belles perspectives économiques ".

 

Wagralim vous accompagne dans le montage de vos projets d’innovation

Si vous aussi vous souhaitez vous lancer dans l’aventure d’un projet collaboratif, contactez le service “Projets Collaboratifs” de Wagralim qui vous guidera dans les démarches à suivre : sophie.bourez@wagralim.be