La relocalisation, indispensable à notre alimentation de demain
22 juin, 2021 par
La relocalisation, indispensable à notre alimentation de demain
WAGRALIM, VAN COTTOM Matthieu


En 2020, la crise sanitaire a porté un coup de projecteur sur la problématique de la relocalisation de notre alimentation. En effet, certains canaux d'approvisionnement n'ont plus été alimenté pour diverses raisons. Les acteurs du système agroalimentaire wallon ont donc dû faire preuve d’une certaine agilité pour proposer des solutions.   

La relocalisation séduit la Wallonie 

La relocalisation faisait déjà partie des préoccupations de nombreux belges. Cependant, depuis le covid 19, celle-ci a pris une ampleur considérable. De la fourche à la fourchette, les Belges se sont tournés davantage vers des aliments sains et durables durant cette période. 


Dans cette mouvance, un appel à projet a été lancé par le gouvernement wallon en septembre 2020 visant à soutenir les dynamiques territoriales contribuant de manière durable à la relocalisation du système alimentaire wallonDans ce cadre, 46 projets ont été sélectionnés. Concrètement, ces projets bénéficient d'une subvention de 300.000€ réparti sur 3 ansCeux-ci sont variés, innovants et axés sur les circuits-courts, une filière céréalière bio, une filière de légumes bio, la production d’huile de tournesol wallonne ou encore le soutien d’une ceinture alimentaire. 

Victime de son succès, l’appel à projets a généré 145 projets au total ! Un engouement qui démontre l’intérêt de la relocalisation alimentaire. La Ministre du Développement durable a donc décidé d’accorder un budget supplémentaire conséquent, 3 millions d’euros étaient initialement prévus au départpour pouvoir financer l’ensemble deprojets.   

Céline Tellier l’affirme : « Il faut maintenant passer à la vitesse supérieure pour accélérer la transition de notre système alimentaire en le relocalisant sur notre territoire.  Des produits locaux de qualité, accessibles financièrement et bons pour la santé correspondent à une demande croissante des citoyens. De plus en plus d’agriculteurs aussi souhaitent ainsi revaloriser leurs revenus ». 

Le Gouvernement wallon met donc en œuvre les objectifs de la stratégie “Manger demain” et du Référentiel “Vers une alimentation durable en Wallonie” dans lesquels Wagralim est pleinement impliqué. 

Wagralim soutient la relocalisation durable de l’alimentation 

Wagralim suit de manière plus rapprochée une petite dizaine de projets correspondant aux thématiques du pôle (innovations, filières du système agroalimentaire wallon et développement durable)

Parmi les projets suivis par Wagralim, citons notamment 

 

Sources 

https://plus.lesoir.be/294025/article/2020-04-12/le-covid-19-montre-lurgence-de-relocaliser-des-maintenant-les-systemes