Marguerite Happy Cow, une coopérative en constante évolution avec le soutien de Wagralim
23 avril, 2021 par
Marguerite Happy Cow, une coopérative en constante évolution avec le soutien de Wagralim
WAGRALIM, CHIAPPONE Chloé


Marguerite Happy Cow est une coopérative souhaitant valoriser un modèle de production laitière plus durable, plus local, plus équitable et proposant un lait en adéquation avec les critères de la filière fromagère. Cette coopérative est née à la suite d'un projet pôle Wagralim appelé Lait Herbe en 2017. 

 

Nous avons rencontré Damien Bruwier administrateur délégué de la Fromagerie Régal et Marie-Line Deliège, responsable de la comptabilité et du contrôle de gestion de la coopérative Marguerite Happy Cow afin d’établir un retour sur les années précédentes mais surtout évoquer l’avenir de Maguerite Happy Cow.  

 

La coopérative en quelques chiffres 

L’année dernière, la coopérative récolté plus de millions de litres de lait.  Plus des deux tiers ont été valorisés en produits labélisés « Marguerite Happy Cow » notamment en différents types de fromages par les fromageries Régal et Herve SociétéLe surplus de la production laitière a, quant à lui, été repris par la laiterie MilcoBel, mais nous y reviendrons par la suite. 

 

Lorsque la coopérative a lancé son cahier des chargesle label « lait de pâturage » (une démarche de progrès qui place le pâturage au cœur des pratiques) faisait figure de nouveauté sur le marché des produits laitiers. 

 

La sensibilisation à une démarche de développement durable intégrant le bien-être animal faisant son chemin, Damien et Marie-Line souhaitent adapter la communication de la coopérative afin de mettre en avant les autres avantages de cette filière et du label Marguerite Happy Cow” par exemple : la rémunération plus juste des producteursdes produits locaux et de qualité.  

 


 

 

 

 

 

 

 



A la recherche de nouvelles collaborations et valorisations 

La coopérative souhaite valoriser le lait du week-end. Le lait devant être traité dans les 48 heures après la traite, et les fromageries partenaires ne travaillant pas le week-end, il est nécessaire de trouver d’autres filières de transformation.

 

Ceci permettrait à la fois de rémunérer les producteurs pour l’ensemble de leur production, ce qui n’est pas le cas s’il rejoint la filière laitière classiqueCela pourrait également diversifier les débouchés, ce qui permettrait d’augmenter la stabilité de la coopérative et de mieux gérer la production au grès des saisons. 

 

La crise de la COVID-19 a malheureusement eu un impact important sur la recherche de nouvelles collaborations notamment via le manque de mise en réseau. 

 

Vous avez envie d’établir un partenariat avec la coopérative Marguerite Happy Cow ? Envoyez un mail à l’adresse matthieu.vancottom@wagralim.be, nous vous mettrons en contact avec celle-ci ! 

 

Wagralim vous accompagne dans votre démarche de développement durable 

Vous souhaitez démarrer, approfondir une réflexion et la mettre en œuvre au sein de votre entreprise ou mieux encore de votre filière ? Wagralim a développé une expertise et des outils pour vous accompagner et soutenir votre démarche, notamment via, le fameux “Kit durabilité ou comment définir un plan d’action SMART en 5 modules?Vous êtes intéressé(e) ? Contactez-nous sans hésiter ! 

 

Sources 

https://davenir.be/project/marguerite-happy-cow-filiere-lait-durable/    

https://davenir.be/wp-content/uploads/2018/09/marguerite-happy-cow.pdf  

https://www.margueritehappycow.be/