L’innovation, un atout majeur face aux incertitudes
16 juin, 2022 par
L’innovation, un atout majeur face aux incertitudes
WAGRALIM, GERKENS Philippe


La globalisation et la digitalisation avaient déjà projeté les entreprises, quelle que soit leur taille, dans une compétition nouvelle, mondiale et implacable. On disait de l’environnement des entreprises qu’il était devenu volatile, incertain, complexe et ambigu. La situation que l’on connait aujourd’hui les confronte d’autant plus à l’exigence de développer un positionnement stratégique affuté pour faire face à la concurrence, tant sur le plan local que sur le plan international, mais également face aux incertitudes comme aux risques liés aux crises.  

Dans ce contexte, l’innovation représente un facteur de survie pour les entreprises européennes. En effet, la concurrence internationale est particulièrement vive dans les filières d’activités où les technologies en jeu ont non seulement la capacité de répondre aux besoins essentiels de la population mais peuvent également s’utiliser dans des secteurs clés de l’industrie comme la pharmacie, l’agroalimentaire ou l’environnement. 

Zoom sur les technologies numériques 

Les technologies numériques ont, à ce propos, un impact majeur dans différents secteurs de l’économie européenne. Les plus-values sont surtout apportées par la combinaison des différentes technologies entre elles. Si l’association des objets connectés avec la technologie de blockchain semble intéressante, l’apport de l’intelligence artificielle provoque de véritables bouleversements dans la manière d’utiliser des capteurs de données.  

Pour nos entreprises, tirer parti de ces nouvelles évolutions constitue une opportunité majeure car tout l’enjeu n’est pas de produire des données mais avant tout de les valoriser efficacement. Seules les entreprises qui sauront exploiter l’intelligence des données en axant leur stratégie sur l’analytique tireront leur épingle du jeu.  

Les Etats-Unis mais également la Chine et le Japon investissent massivement dans ce secteur d’activités. Si les entreprises européennes occupent une place importante sur l’échiquier mondial, elles doivent néanmoins rapidement amplifier leurs efforts d’innovation et inscrire ceux-ci dans les technologies numériques porteuses si elles ne veulent pas se faire distancer dans ce domaine crucial susceptible d’apporter des réponses aux préoccupations environnementales, économiques et sociétales. 

L’entreprise compétitive est celle qui aura su apprendre, accroître ses compétences, innover mieux, plus vite et davantage que ses concurrents actuels et potentiels.  

L’anticipation, vecteur d’actions et d’opportunités 

Pour assurer sa croissance et son développement à long terme, nos entreprises ont grandement intérêt à favoriser en permanence des comportements d’anticipation, c’est-à-dire de penser stratégique et non se limiter à des comportements d’adaptation, certes indispensables pour réagir aux événements, mais insuffisants pour assurer sa pérennité. 

Afin de répondre à ces exigences, il est nécessaire de s’attarder sur des méthodes de travail innovantes qui allient à la fois la récolte des données quantitatives et qualitatives. La valeur ajoutée que représentent ces méthodes que l’on peut qualifier d’intelligence économique, d’anticipation et de prospective, couplées aux données quantitatives, permettent en effet de : 

  • Se projeter à la fois : 

- Loin (le passé et l’avenir) ; 

- Largement (vision interdisciplinaire) ; 

- Profondément (se départir des idées reçues, du discours dominant et des tendances) 

- Autrement (logique d’influence). 

  • Savoir distinguer ce qui relève des représentations, des réalités, des émotions et des comportements ; 
  • Créer des visions communes pour préparer les stratégies et passer à l’action. 

La prospective n’a pas pour objet de prédire l’avenir, de nous le dévoiler comme s’il s’agissait d’une chose déjà faite, mais davantage de nous aider à le construire. La fonction de veille est à la base de toute démarche prospective, elle implique une analyse et une évaluation permanentes :  

  • Des tendances lourdes : le changement climatique, la démographie, l'urbanisation, la croissance économique, la consommation d'énergie, la connectivité et la géopolitique ; 

  • Des signaux faibles : éléments de perception de l'environnement, écoute anticipative dans le but de réduire les incertitudes 

Faire le choix de l’anticipation, la prospective et l’intelligence stratégique, c’est privilégier 3 leviers complémentaires, à savoir, l’innovation parce qu’elle est la principale source de la croissance, la coopération car nos entreprises doivent nécessairement intégrer l’environnement dans leurs stratégies et enfin la relation au territoire car les relations de proximité sont des vecteurs significatifs pour réduire l’incertitude. 

Wagralim vous aide dans votre processus d’innovation 

Wagralim est le référent wallon de l’innovation agroalimentaire sous toutes ses formes : process, produits et approches marché. 

Grâce à notre approche transversale, alliée à un maillage dense de partenaires entrepreneuriaux et académiques en Belgique et à l’international, nous catalysons l’innovation au sein d’un écosystème fort. 

Besoin d’aide pour innover et augmenter votre croissance ? N’hésitez pas à consulter nos services et nous contacter pour plus d’infos : https://www.wagralim.be/   

Source : 

Evènement Food Forward – Avril 2022 Thème ‘Du réactif au proactif : prendre au sérieux les crises et ruptures’. Intervention de Béatrice Alié / Responsable Intelligence Economique SOGEPA).