Créer du sens pour faire la différence auprès de la concurrence grâce au storytelling
19 janvier, 2022 par
Créer du sens pour faire la différence auprès de la concurrence grâce au storytelling
WAGRALIM, D'ARCHAMBEAU Johann


Le storytelling est devenu un outil indispensable pour communiquer sur une marque ou un produit agroalimentaireCet outil ne doit cependant pas être utilisé n’importe comment. 

Construire une narration qui va intéresser, impliquer, émouvoir l’acheteur ou le client, c’est ça la définition du storytelling. Une technique de marketing qui s’avère souvent beaucoup plus efficace et d'autant plus dans vos contenus digitaux ! 

Dès l’enfance, nous prenons l’habitude d’écouter des récits, des contes, une belle histoire reste plus facilement ancrée dans les esprits. Un message raconté sous forme d’histoire est en effet plus puissant, car il implique de manière plus profonde et influence plus fortement l’acte de consommation et la fidélisation du client ou du consommateur.   

Des émotions pour convaincre 

Toutes les entreprises, tous les entrepreneurs ont une histoire à raconter. Concernant l’agroalimentaire, les projets liés à l’alimentation ou aux boissons se prêtent particulièrement bien à être racontés, car la consommation de nourriture est étroitement liée aux émotions : souvenirs d’enfance, repas partagés en famille, dîners conviviaux entre amis…  

Mais au-delà de ces aspects rattachés à la sphère émotionnelle privée, il y a quantité de choses à raconter lorsqu’on communique sur la nourriture : histoire de la marque, du producteur ou du produit, informations autour de la production ou des producteurs :  comment consommer au mieux le produit, comment différencier le produit ou la marque par rapport aux autres. De plus, le storytelling est aussi un excellent moyen pour communiquer les valeurs positives de l’entreprise. 

Les canaux de communication du storytelling  

Un bon « Content Strategist » devra trouver les moyens et les canaux les plus adaptés à chaque narration spécifique. On pourra par exemple utiliser le site web de l’entreprise pour transmettre ses valeurs, du design choisi à l’origine des ingrédients, en passant par l’histoire de l’entreprise. Tandis qu’un blog permettra de développer un storytelling axé sur la vie de l’entreprise, en évoquant par exemple les employés ou en donnant plus de détails sur la production ou les producteurs avec lesquels on a choisi de travailler.  

Une image étant souvent bien plus parlante qu’un long discours, le storytelling digital n’est pas non plus à négliger. Au travers d’articles courts, de photos, de vidéos…, on impliquera de manière efficace les consommateurs ou les clients sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, posséder une page Facebook, un compte Instagram, un fil Twitter, voire un compte Tik Tok, pour toucher les plus jeunes, est essentiel pour maintenir un contact plus direct avec les clients. 

Les enjeux sociaux-environnementaux  

Sensibilisés par les problèmes qui touchent notre société et notre planète, les consommateurs souhaitent une communication sincère et transparente de la part des marques du secteur agroalimentaire, et un engagement sur les problèmes socio-environnementaux. De nombreuses études marketing l’ont démontré. 

En 2017, une étude internationale d’Unilever montrait que 33% des consommateurs choisissent d’acheter les produits de marques qui communiquent et agissent positivement sur les enjeux socio-environnementaux actuels. Plus récemment, en 2019, une étude de Kantar Global Monitor tracking of values and attitudes worldwide (suivi des valeurs et des comportements dans le monde) a mis en évidence que plus de 60% des consommateurs de moins de 30 ans préfèrent les marques qui « ont un point de vue et défendent quelque chose ». Transparence, authenticité, sincérité, engagement social et durable… Autant de vertus qu’il faudra mettre en lumière via le storytelling. 

Quelques exemples à suivre 

La marque française de surgelés Picard a choisi le storytelling pour célébrer sa communauté. À travers son magazine, sur les réseaux sociaux et en lançant la plateforme « Pour le bon et le meilleur », Picard a décidé de raconter les histoires de ses clients, des producteurs, des agriculteurs ou encore des salariés de l’enseigne, sur fond d’engagement durable, bio et anti-gaspi. 

Du champ à l’assiette, le storytelling digital de la marque wallonne Bister est plutôt réussi !  D’autant qu’avec des graines de moutarde belges issues de la « ferme qui bouge », Bister s’est donné un ancrage plus local que jamais, pour produire la Bister belge bio. 

Besoin de dynamiser vos contenus digitaux et créer un vrai engagement du consommateur pour votre marque et vos produits ? Le service Fast Feedback de Wagralim est à votre disposition pour vous conseiller. N'hésitez pas à contacter johann.darchambeau@wagralim.be.
Plus d’infos : https://fastfeedback.be/